Kinshasa

31/03/2015 23:41

Kinshasa :
Ouverture de l'année du 5ième Centenaire de la naissance de Sainte Thérèse D'Avila.

(par Tharcisse Lyonze, ocd)            

 

« Sainte Thérèse d'Avila : femme d'un élan missionnaire exceptionnel »



A Kinshasa, en République Démocratique du Congo, l'ouverture officielle de l'année jubilaire du cinquième centenaire de la naissance de Thérèse D'Avila a eu lieu ce mercredi 15 Octobre 2014 à 16 heures, au cours de la célébration eucharistique présidée par Monseigneur Timothée Bodika, évêque auxiliaire de l'archidiocèse de Kinshasa, entouré de Nosseigneurs Nestor Ngoie, Evêque de diocèse de Kolwezi au Katanga et président national de l'apostolat mondial de Fatima et Edouard Kisonga, évêque auxiliaire de l'archidiocèse de Kinshasa ainsi que d'une trentaine de prêtres pour la concélébration. Cette célébration eucharistique a connu la participation de plusieurs centaines de fidèles.

 

 

 

La cour intérieure du centre Theresianum a servi de cadre pour abriter cet événement ecclésial qui a connu deux temps forts :
  Pendant la procession d'entrée, la Mère Fidéline Mwamini, prieure du Carmel du Glorieux Saint Joseph, a apporté le reliquaire de Sainte Thérèse qui sera posé près de l'autel. Avant la fin de la célébration, en procession, il sera ramené à la chapelle du Theresianum, lieu choisi pour son exposition durant toute l'année jubilaire.
  Un autre temps fort était celui de l'ordination diaconale de nos trois confrères : Alomaa Michel de Marie-Joseph, Ngalamulume Matthieu de Jésus Ressuscité et Bienda Jean-Marie de la Divine Bonté.

 

 

 

 

Dans son homélie, Monseigneur Timothée a insisté sur le fait que ce n'est pas un fait du hasard que nos trois confrères soient ordonnés diacres pendant la semaine missionnaire. Sainte Thérèse d'Avila a été une femme ayant un élan missionnaire exceptionnel. Elle était prête, comme elle l'a dit elle-même, à donner mille vies pour sauver une âme. Elle a su concilier contemplation et action. Pour finir, le célébrant exhorté les ordinands à suivre l'exemple Thérèse en accompagnant leur prière du zèle missionnaire.

 

 

 

 

Vers la fin de la célébration, un des diacres, aux noms de tous, a pris la parole pour un mot de remerciement à l'endroit de tous et de chacun. Ils se sont confiés à la prière de toute la communauté chrétienne afin le Seigneur leur accorde la grâce de faire de leur ministère, comme sainte Thérèse, un service de Dieu, de l'Eglise et des hommes. A sa suite, le Père Roger, Délégué Général des carmes du Congo fera les éloges de Sainte Thérèse comme femme « révolutionnaire » qui a changé le regard des homme de son temps sur la femme. Pour boucler la boucle, les invités se sont retrouvés, après cette célébration eucharistique, au réfectoire du centre Thérésianum pour le partage fraternel du repas.
  Après le week-end Thérésien organisé du 19 au 20 septembre 2014, il faut dire que, sur le programme, plusieurs autres activités culturelles sont prévues pour maquer le 5ième centenaire e la naissance de Sainte Thérèse d'Avila, la réformatrice du Carmel.

Précédent

Rechercher

OCD CONGO © 2003-2015 Tous droits réservés. Pères Carmes Déchaux R.D.C

Frère Godefroid Masereri, ocd