Bukavu: Paroisse Notre Dame de la Miséricorde

13/04/2015 10:36


Bukavu : La Paroisse Notre Dame de la Miséricorde de Cimpunda a un nouveau curé

L'annonce a été faite officiellement par l'Ordinaire du Lieu, Monseigneur François-Xavier Maroy, archevêque de Bukavu, à l'occasion de la journée de la Vie Consacrée, le dimanche 2 février dernier. C'est le Père Edmond Shabani qui prend la relève, et cela, après le décès de notre regretté confrère le Père Olivier Namegabe, survenu le 11 septembre 2013, des suites d'un accident de circulation sur le chemin de retour après la célébration eucharistique dans le secteur paroissial de Camp Tv, le jour de l'Assomption.

Au sujet du Père curé entrant, on retiendra qu'à la fin du premier cycle des études philosophiques au scolasticat Saint Jean de la Croix de Bukavu et Théologiques à Hekima college de Nairobi, le Père Edmond, a travaillé à la Paroisse Notre Dame du Mont Carmel à Goma, puis comme missionnaire en Ouganda dans le domaine de la formation des postulants et novices carmes, avant d'exercer un temps d'apostolat à la paroisse de Mityana. Il était dans la communauté du Theresianum de Kinshasa, après sa mission en Ouganda, quand notre supérieur majeur a fait appel à lui pour prêter main forte à la communauté paroissiale de Cimpunda pendant la période d'hospitalisation du Père Olivier. C'est donc sur lui que le choix est tombé pour le succéder.

Ce qui est sûr c'est que le nouveau curé ne commencera pas l'exercice de sa pastorale ex nihilo car, sur la superficie où est située la Paroisse Notre Dame de la Miséricorde, on peut recenser au moins 60.000 habitants dont plus de 50.000 catholiques qui forment un total de 18 communautés de base et de 4 secteurs. Le Père Edmond hérite aussi de quelques projets déjà réalisés par son prédécesseur le Père Olivier, avant son entrée dans la Vie : Une belle grotte construite en l'honneur de la Patronne de la paroisse ; un géant clocher qui règlemente les différentes heures des célébrations ; un mur de clôture paroissiale avec des portails neufs ; un pavement et un plafond de l'Eglise paroissiale réhabilités ; les ornements liturgiques et les instruments de sonorisation renouvelés ; les portes du presbytère en bois remplacées par des métalliques pour une bonne sécurité ; un mur de clôture séparant le presbytère de l'Eglise paroissiale a été élevé, créant ainsi un bon cadre de solitude, d'intimité et de silence qui favorise un climat carmélitain. Il y a plus : presque tous les bâtiments sont repeints ; le bureau du curé réhabilité de fond en comble ; un salon pour les visiteurs de la communauté et le charroi automobile rénovés. Tout n'était pas concentré qu'au niveau de la paroisse. Tenez : Au secteur sud, à Biname, une parcelle a été achetée pour agrandir le terrain avec le projet de la construction d'une chapelle. Au secteur Nord, au camp Tv, la chapelle est construite avec la cotisation des fidèles et fervents chrétiens. Même s'il y a toujours quelques autres chantiers à entreprendre, nous pouvons dire, sans risque de nous tromper, qu'à l'exemple de Saint Jean Baptiste, le Père Olivier a balisé le chemin pour son successeur.

Notons pour terminer que depuis son érection canonique le 18 septembre 1972, douze curés se sont déjà succédés à la tête de cette paroisse : les Missionnaires d'Afrique, les Pères Xavériens, les prêtres diocésains et les Père Carmes Déchaux qui l'administrent officiellement depuis le 31 juillet 2010.

Témoin de toutes les réalisations lui laissées par le Père Olivier, son successeur, le Père Edmond, nous l'espérons, continuera sur cette même lancée, ayant devant les yeux la même devise : « Ensemble, construisons notre paroisse ». Ce qui est encourageant, on l'a remarqué, c'est l'engagement et la générosité exceptionnelle des fidèles chrétiens de cette paroisse Notre Dame de la Miséricorde.

Que dire de plus, sinon souhaiter au Père Edmond Shabani, à ses confrères de l'équipe presbytérale ainsi qu'à tout son comité paroissial un bon et fructueux apostolat. Avec Sainte Thérèse d'Avila, nous leur lançons ce mot d'encouragement : « Commencez toujours ! » Et que Tout soit pour la gloire de Dieu et le salut des âmes !

Précédent

Rechercher

OCD CONGO © 2003-2015 Tous droits réservés. Pères Carmes Déchaux R.D.C

Frère Godefroid Masereri, ocd