Archidiocèse de Kananga : Jubilés et ordinations

03/08/2015 22:35

Archidiocèse de Kananga : Jubilés et ordinations


"Laissez-vous guider intérieurement par un esprit renouvelé »(Eph 4,23)

Trois événements ont marqué d'une pierre blanche la célébration eucharistique du dimanche 02 août 2015 dans l'archidiocèse de Kananga: le Jubilé d'or du sacerdoce de l'abbé Tshimbombo, le jubilé d'argent de 11 prêtres dont 2 Carmes déchaux (les Pères Jérôme Ndaye  et Joachim Kalonga)  et les ordinations sacerdotales de quatre prêtres dont deux carmes déchaux (les Pères Matthieu Ngalamulume et Jean Baptiste Mutanga) et les ordinations de sept diacres.  

L'esplanade de la pro-cathédrale Saint Clément a servi de cadre pour abriter ce triple événement ecclésial qui a commencé à 10h sous la présidence de son excellence Monseigneur Marcel Madila, archevêque de Kananga  et, à ses côtés, Monseigneur Léonard Kasanda, évêque émérite de diocèse de Lwiza. Une centaine de prêtres a répondu présents pour la concélébration.

Au milieu de la foule des fidèles chrétiens qui a rempli l'esplanade de la pro-cathédrale de Kananga, on pouvait remarquer la présence des religieux et religieuses ainsi que des autorités politico-militaires de la ville.

Axée sur les textes du dix-huitième dimanche du Temps Ordinaire B, l'homélie de l'archevêque de Kananga  a fait émerger la figure de Moïse (médiateur, intercesseur et intermédiaire entre Dieu et le peuple de Dieu) comme caractéristique essentielle du mystère sacerdotal. Le Dieu qui jadis a envoyé Moïse, est le même qui envoi aujourd'hui les prêtres pour servir son peuple. Pour Monseigneur Marcel, l'exhortation Paulinienne : « Laissez-vous guider intérieurement par un esprit renouvelé » est une exigence de la sainteté au quotidien pour la vie sacerdotale. S'appuyant sur la parole du pape François qui affirme que « la sainteté est le vrai
secret du ministère sacerdotal », l'évêque de Kananga a souligné que cette sainteté doit s'enraciner sur la trilogie : foi-vérité- communion. Le prêtre, a-t-il poursuivi,  est un homme de foi, il est témoin de vérité et marche dans la vérité. Plus encore, le prêtre un homme de communion.

Cette dernière est une exigence de l'identité sacerdotale : communion avec la Trinité, communion avec la hiérarchie (pas de ministère sacerdotale en dehors de la communion avec le Pape et l'Evêque diocésain), communion avec les membres des institutions de la vie consacrée et communion avec tous les fidèles. C'est cela qui résume l'identité du prêtre de la nouvelle alliance. C'est dans l'eucharistie, a conclu l'archevêque de Kananga,  que le prêtre puise les énergies nécessaires pour sa vie spirituelle et pour son ministère. C'est à 13h30 que cette célébration a pris fin.


Précédent

Rechercher

OCD CONGO © 2003-2015 Tous droits réservés. Pères Carmes Déchaux R.D.C

Frère Godefroid Masereri, ocd