VIVRE EN PAIX AVEC LES MUSULMANS



 

                              

INTRODUCTION

 

La présente investigation porte sur quelques groupes extrémistes musulmans et leur influence sur la paix mondiale. En effet, la religion musulmane prône la paix, la tolérance et la soumission à Dieu. Mais de nos jours, il se dégage un paradoxe dû au fait que quelques groupes issus de cette religion deviennent non seulement une entorse à l'idéal même de l'Islam, mais aussi une menace pour la paix mondiale. Telle se veut la cime de notre cogitation. Voilà pourquoi, pour mener à bon escient notre réflexion, nous analyserons, tour à tour l'aperçu général de l'Islam, la notion de groupes extrémistes, et l'influence de ces groupes sur la paix mondiale. Toutefois, nous ne manquerons pas d'apprécier de manière critique les faits qu'ils produisent.


I.APERCU GENERAL DEL'ISLAM


Né de la révélation reçue par le prophète Mahomet(Muhammad) dans une grotte près de la Mecque, l'Islam fait partie des grandes religions monothéistes. Il préconise la paix, la tolérance et la soumission à Dieu[1]. Ses adeptes s'appellent «musulmans» et ses enseignements se basent sur le
coran. Pour y adhérer, le néophyte doit prononcer la châhâda, c'est-à-dire la profession de foi musulmane : «il n'existe qu'un seul Dieu Allah et son prophète Mahomet »[2]. Cela marque la conversion à l'islam. En plus, le musulman est appelé à observer les
prescriptions suivantes :

1. Professer la châhâda.

2. Prier cinq fois par jour incliné vers la Mecque.

3. Jeûner pendant le mois de ramadhân.

4. Verser l'aumône.

5. Faire le pèlerinage à la Mecque au moins une fois dans la mesure du possible.


A l'exception de ces prescriptions qui revêtent un caractère dogmatique, aucun musulman n'est permis de consommer la viande du porc, le sang des animaux et la boisson enivrante. De plus, tout adepte de la religion islamique doit procéder à un certain nombre d'ablutions pendant la journée. Par exemple, tout bon musulman doit se laver le visage et les mains, essuyer ses pieds et sa tête jusqu'au cheville (Cfr Coran 5 :8).

Toutes ces obligations garantissent sa relation avec Allah et règlementent la vie de la Umma, c'est-à-dire la vie de la communauté. Que dire alors de la notion sur les groupes extrémistes musulmans?


II. NOTION SUR LES GROUPES EXTREMISTES MUSULMANS


D'entrée de jeu, les groupes extrémistes sont les différents mouvements violents issus de l'islam. Ils ont pour objectif la conquête du monde par la terreur, l'implantation  d'un Etat Islamique et la restauration de la châria. Celle-ci régit toutes les situations de la vie courante : rapport entre hommes et femmes, rapport entre enfants et parents, commerce, procès, guerre etc. Justifiant leurs attentats par une lecture trop partielle du coran, les groupes extrémistes détruisent l'idéal musulman qui est la paix et la tolérance. De ce fait, ils voient  les ennemis infidèles, c'est-à-dire ceux qui ne partagent pas leurs croyances comme concurrents dans leur quête de la domination du monde. C'est ainsi qu'ils sont qualifiés de sectes.

Par ailleurs, convaincus de la réalité selon laquelle la donation de la vie dans  le djihad (guerre) est la véritable voie d'accès au ciel, les extrémistes vendent leur vie en échange au paradis. Ils croient à la récompense qu'Allah leur réservera dans l'au-delà. Car, ils se réjouiront de toutes les faveurs et chacun d'eux se servira d'un nombre déterminé des vierges. C'est le cas de kamikazes.


Tenant compte des attentats causés par  ses partisans, force est de souligner que l'objectif de l'extrémisme musulman n'est pas seulement religieux, mais aussi politique. Cela se vérifie par le fait que les extrémistes musulmans combattent en vue d'établir non seulement la religion musulmane, mais aussi l'Etat islamique au  monde, lequel Etat prône un régime basé sur la châria.


Certes, de nombreuses régions du monde sont victimes  des extrémistes violents agissant au nom de l'islam. Citons en occurrence la ville de Paris dont  les attaques récentes ont hoté la vie à plus d'un citoyen. Pour entrer dans le vif de notre réflexion, disons un mot sur quelques groupes extrémistes.

 


 

II.1.Quelques groupes extrémistes musulmans


Comme nous l'avons noté précédemment, les groupes extrémistes sont les différents mouvements violents issus de l'Islam. Ils sont qualifiés de sectes par le fait qu'ils détruisent l'idéal musulman. Loin de nous la prétention d'en présenter une liste exhaustive, notre attention est focalisée sur la secte Boko-haram, le Shebabs et le Hezbollah qui font parties de ces groupes.


II.1.1.Boko-haram


Fondé par Yusuf vers les années 2000, la secte Boko-haram s'inspire de la religion islamique. Elle multiplie ses attentats au Nigeria et au Nord du Cameroun, et sème la terreur. Elle revendique la restauration de la châria et l'implantation d'un Etat purement islamique. Elle mène une insurrection sanglante dans le pays non seulement contre les vrais musulmans, mais aussi contre les chrétiens. Disons sans détour que ses adeptes combattent ceux qui empêchent l'expansion de l'Islam.


II.1.2.Le shébabs[3]


Notons d'emblée que le Shebabs est un mouvement ou mieux un groupe islamiste somalien qui est apparu dans la première moitié de l'année 2000. Il se caractérise par sa vision rigoriste de l'Islam, c'est-à-dire par l'observance de certains préceptes tels que la lapidation à mort des femmes accusées d'adultères et l'imputation des mains des personnes accusées de vol[4]. Ce groupe est constitué non seulement des jeunes islamistes somaliens, mais
aussi des autres combattants venus de pays arabes.[5] Comme tous les autres groupes extrémistes, le shébabs a pour objectif l'implantation
d'un Etat purement musulman fondé sur la châria. Force est de constater que ce groupe a traversé les frontières somaliennes. Il a frôlé le sol des certains pays de l'Afrique de l'Est en particulier le Kenya. Ce dernier est victime des attentats et des massacres. Cela coûte la vie à bien de personnes. Il est nécessaire de signaler que les islamistes somaliens sont responsables de massacre commis jeudi 2 Avril dernier au campus de l'Université de Garissa, dans l'Est du Kenya. Ils sont également responsables des attentats de Septembre 2013 au centre commercial Westgate de Naïrobie, lequel attentat avait fait 67 morts en quatre jours.


II.1.3 Le Hezbollah


Fondé en juin 1982, mais révélé publiquement en février 1985, le Hezbollah est un mouvement chiite libanais possédant une branche armée qui est à son origine. Ce mouvement a pour base le Liban du Sud. Il est l'un des groupes extrémistes les plus actifs au monde. Car, il menace non seulement Israël, mais aussi le monde, entier. Ce groupe est passé de la revendication d'un Etat islamique à un, programme politique applicable dans un Etat moderne. L'un de ses principaux objectifs est la destruction de l'Etat d'Israël. Cela se manifeste par cette déclaration : « notre lutte prendra fin que lorsque cette entité Israël sera éliminée »[6]. Selon certains penseurs, le groupe extrémiste libanais est soutenu par l'Iran. Raison pour laquelle le premier ministre Israélien a affirmé mardi 29 Novembre 2015 à Chypre que « l'Iran et Hezbollah organisent un réseau de terrorisme qui couvre plus de 30 pays sur les cinq continents, comprenant presque tous les pays d'Europe ».[7] Considéré comme « étant lié à des actes terroristes perpétrés sur le territoire européen »[8], le Hezbollah est inscrit sur la liste des organisations terroristes par les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne. Dans cette perspective, signalons que c'est en étant aux antipodes des actes terroristes que le continent européen est la plus grande victime de l'extrémisme musulman. Eu égard à tout ce qui précède, soulignons que la religion islamique entretient un rapport de divergence avec les groupes extrémistes. Examinons alors la divergence entre l'Islam et les groupes extrémistes.




 

II.3. DIVERGENCE ENTRE L'ISLAM ET LES GROUPES EXTREMISTES


Prônant la paix et la tolérance comme idéal, l'islam interdit tout acte extrémiste. Il recommande la soumission à Dieu et le respect de la vie. Car, «... celui qui aura tué un homme sans que celui-ci ait commis un meurtre, ou exercé des brigandages dans le pays, sera regardé comme le meurtrier du genre humain ; et celui qui aura rendu la vie à un homme sera regardé comme s'il avait rendu la vie à tout le genre humain»[9]. Le musulman a donc le devoir de respecter son entourage et la société en général en vue d'assurer la paix. Il est appelé à faire le bien et à éviter le mal. Autrement dit, l'adepte de la religion islamique doit éviter la terreur, la violence et la corruption afin de garantir sa relation avec Allah et avec la umma. C'est dans cette perspective que le coran lui recommande le bien en ces termes : «cherche à gagner, avec les biens que Dieu t'a donnés, les séjours de l'autre monde, et sois bienfaisant envers les autres comme Dieu l'a été envers toi ; garde-toi de commettre des excès sur la terre, car Dieu n'aime point ceux qui commettent des excès»[10]. Il se dégage sans ambages que la doctrine musulmane préconise la pratique de la vertu du bien et le rejet de la terreur.


Cependant, la violence faite par les groupes extrémistes laisse penser que l'islam est une religion sanguinaire. De ce point de vue, ces groupes falsifient l'image de la religion islamique. Ainsi, ils contredisent non seulement l'idéal musulman, mais aussi et surtout les enseignements de l'islam. C'est la conséquence de la mauvaise interprétation du texte sacré et de la guerre, le djihad. Car, la guerre n'est obligatoire que lorsqu'une nation  Dieu. C'est le principe prescrit par le coran : «O croyants ! Craignez Dieu : efforcez-vous de mériter un accès de lui : combattez pour sa religion et vous serez heureux »[11] .Abordons à présent la question de l'influence des groupes extrémistes sur la paix
mondiale.

 

 

III. CONSEQUENCE DES GROUPES EXTREMISTES SUR LA PAIX MONDIALE


Parler de l'influence des groupes extrémistes sur la paix mondiale aujourd'hui, c'est aborder une question qui marque les esprits. A ce propos, il  de noter que les groupes extrémistes portent une influence néfaste sur la paix mondiale.


En effet, les violences, les massacres et les assassinats produits par ces groupes perturbent la paix au monde. Cela revient à dire que « l'extrémisme violent n'est pas une question qui oppose le Nord et le Sud ou l'Est et l'Ouest. Il n'est pas limité à telle région ou telle religion. Il n'a que faire des frontières et se trouve partout dans le monde »[12]. Il s'agit ici du caractère universel du mouvement qui constitue une menace pour la paix au monde. De plus, «l'extrémisme religieux dans(...)  nos sociétés non seulement présente un danger et une menace pour la vie des personnes, leur sécurité, et pour la consolidation d'une vie politique plus démocratique et pluraliste, mais son ampleur est telle que là où la terreur règne, qu'il est encore plus difficile de parvenir à des solutions »[13].


En fait, l'extrémisme musulman constitue une menace non seulement pour la paix, mais aussi pour l'éducation de la jeunesse. Cela se vérifie par le fait que nous assistons au phénomène kamikaze où les jeunes et les enfants sont impliqués. Déplorant cette situation, le Pape François s'est exprimé en disant : « trop souvent, des jeunes sont rendus extrémistes au nom de la religion pour semer discorde et peur, et pour déchirer le tissus même de notre société »[14]. Par ces mots, le souverain pontif voudrait dénoncer le fait que l'extrémisme musulman détourne la jeunesse. Il voudrait également tirer l'attention de jeunes et surtout les inviter à garantir la paix dans ce monde blessé par des conflits et par la quête de la domination.


Bien plus, considérant les crimes dont le monde est victime, il est important de constater que les groupes extrémistes  nuisent à la société. Face à cette situation, nous estimons que c'est par la voie de principes moraux que le monde pourrait s'orienter vers la paix.

De son côté, Ban Ki-moon propose quatre impératifs auxquels doivent obéir les efforts que l'on déploie pour faire face à l'extrémisme musulman :


-Premièrement, nous devons prendre le mal à la racine

-Deuxièmement, la prévention de l'extrémisme violent et la promotion des droits de l'homme doivent aller main dans la main.

-Troisièmement, la prévention de l'extrémisme violent requiert une gamme diversifiée de moyen d'actions.

-Quatrièmement, la prévention de l'extrémisme
violent est une affaire de tous[15]. Notons en passant que l'évêque de Rome quant à lui, préconise le dialogue œcuménique et religieux comme solution pour lutter contre l'extrémisme. Ce dialogue favoriserait la coexistence religieuse et la paix au monde.


IV.APPRECIATION CRITIQUE




En examinant de près les faits produits par l'extrémisme musulman, il convient de soumettre à la critique tous ses mouvements violents. Car, certaines populations sont confrontées à des massacres, des violences et des guerres dont ils sont responsables. Cela étant, nous estimons que les extrémistes musulmans n'accordent aucune importance à la raison, à la diversité des religions, des cultures et des idéologies. Ils ne reconnaissent pas l'aptitude à respecter et à assumer la pluralité des cultures et surtout des religions qui sont l'une des qualités que tous les individus et toutes les sociétés ont pour devoir de préserver. En outre, les groupes extrémistes sont la résultante d'une mauvaise interprétation des textes sacrés de l'Islam.


CONCLUSION


Somme toute, dans ce périple réflexif, il a été question de scruter quelques groupes extrémistes musulmans et d'analyser leur influence sur la paix mondiale. Il s'est avéré suite à une lecture superficielle du coran ces différents groupes qui sèment la terreur et la zizanie. Celles-ci sont en quelque sorte les conséquences non seulement du non réalisation de la raison, mais aussi du rejet du pluralisme religieux et idéologique. Ils constituent donc une menace pour la paix mondiale. 

              
Ainsi, quatre points ont orienté notre réflexion. Le premier point a tablé sur  l'aperçu général de l'Islam. Le deuxième point a abordé la question de la notion sur les groupes extrémistes musulmans. Le troisième point a été centré sur l'influence que portent les groupes extrémistes musulmans sur la paix mondiale. Le dernier point a consisté à apprécier de manière critique les faits produits par ces groupes.




Rechercher

OCD CONGO © 2003-2015 Tous droits réservés. Pères Carmes Déchaux R.D.C

Frère Godefroid Masereri, ocd