Un Sanctuaire Marial pour l’archidiocèse de Bukavu :  

« Ma maison s'appellera « Maison de prière pour tous les peuples »

La bénédiction du nouveau sanctuaire a débuté  à 11 heures 30 devant le parvis du sanctuaire où Monseigneur Maroy a béni les murs extérieurs avant d'ouvrir la porte pour la bénédiction de l'intérieur du sanctuaire. C'est ici que l'assemblée a assisté successivement à la bénédiction de  l'autel, de la croix, du  tabernacle, des statues de Notre Dame du Mont Carmel et de Saint joseph ainsi que des autres objets liturgiques. Ce rite de bénédiction a été immédiatement suivi de la célébration eucharistique proprement dite, avec une quinzaine de prêtres pour la concélébration, qui a débuté par le chant de gloria.  Dans son homélie, l'archevêque de Bukavu n'a pas caché sa joie immense de voir son désir ardent être réalisé par l'inauguration de ce sanctuaire marial. Monseigneur Maroy a demandé aux fidèles chrétiens de l'archidiocèse de Bukavu et à tous ceux qui viendront en ce lieu d'en faire un bon usage. Pour lever toute confusion, il a tenu à préciser que ce sanctuaire, bien qu'il soit dans la paroisse Notre Dame de la Miséricorde, desservie par les carmes déchaux, n'est pas une paroisse mais bien une maison de prière pour tous les peuples (Isaïe 56,7). Après le chant d'action de grâce, le Père Roger Tshimanga, Délégué Général des carmes déchaux du Congo, a trouvé des mots justes  pour remercier le pasteur de l'Eglise locale de Bukavu pour cette marque de confiance à l'endroit  des carmes déchaux en leur confiant ce sanctuaire. Par la même occasion, il a présenté officiellement le Père Christian Muta comme recteur de ce sanctuaire. 

Rechercher

OCD CONGO © 2003-2015 Tous droits réservés. Pères Carmes Déchaux R.D.C

Frère Godefroid Masereri, ocd