Programme de la messe en faveur de la paix au Burundi 

Afrika Telema


    

Campagne
     pour la promotion de la paix et du développement


    

  

 AFRIKA TELEMA FLASH
INFOS N°007


de lundi 26 mai 2015


 


PROGRAMME DE LA MESSE EN FAVEUR DE LA PAIX AU BURUNDI

Ø  18H00 : Dépôt du cierge et du bouquet de fleurs à la Place de la Miséricorde divine, par les ressortissants du Burundi à Brazzaville

Ø  18h05 : Prière en Faveur de la paix au Burundi, par une fille de la République du Congo

Ø  18h10 : Procession et début de la messe

1ère lecture : Actes 2,1-11

Evangile : Jean 20,19-23

Prière Universelle

1ère Intention,  par une Burundaise

2ème Intention, par un Congolais

3ème Intention, par une Centrafricaine

4ème Intention, par une Congolaise (R.D.C)

5ème Intention, par un Rwandais

Prière pour la paix au Burundi, par l'Assemblée.

Offertoire

Sanctus

Agnus Dei

Action de grâce

Allocution du Représentant de la Communauté Burundaise

Bénédiction finale

Photo de famille


Homélie du Père Jean-Marie BUKASA MALU, ocd à l'occasion de la messe pour la paix au Burundi


 

Frères et sœurs, la paix du Christ !                      

 La  paix est menacée au Burundi. Les filles et les fils de ce pays sont tristes de leur propre sort.  Toute l'Afrique en parle, le monde entier en parle.

Au Burundi, c'est de l'incompréhension totale entre frères. La foi nous fait dire ce soir, que la paix est un des  principaux dons qui accompagnent la venue du
Saint-Esprit. Les textes que nous venons d'entendre le confirment. Il est aussi important de méditer ensemble aujourd'hui, et ce soir  sur la valeur mais aussi sur le prix de la paix au Burundi.

Etant Chrétiens, frères du prince de la paix, nous savons que cette paix est à la fois don de Dieu et fruit de notre engagement. Trois idées forces soutiennent notre
méditation.

Si la paix est un don de Dieu, elle a besoin de cœur pour être reçue. Or est-il si facile de recevoir cette paix ? La paix de Dieu est essentiellement la parole du
pardon. Là aussi, il faut être capable de reconnaitre ses fautes. La paix doit être accueillie. Accueillir la paix de Dieu c'est reconnaitre que notre vie
n'est pas ajustée à cette paix, que nous avons besoin d'un don en plus, d'un pardon. Accueillir la paix de Dieu, c'est reconnaitre le caractère destructif
de certains de nos actes afin de pouvoir recevoir la guérison.  Le Burundi a besoin de cette guérison, cette guérison repose en la réconciliation par le dialogue entre frères. Accueillir la paix pour nos frères et sœurs  de ce pays, suppose  pour eux de recommencer une nouvelle vie par soi et pour les autres.

Si la paix remplit notre être jusqu'aux derniers fibres et guérit notre intériorité, elle ne doit pas être confinée en nous. Jésus donne la paix à ses disciples en les envoyant
en mission : « allez annoncer ».

Annoncer la paix ne  suffit pas. Il faut également construire la communauté nationale, celle de tous les Burundais. Pour réussir, je propose la démarche qui devra être menée au quotidien pour y parvenir. C'est par le dialogue dans le respect mutuel, dans la persévérance et dans l'amour de la patrie. L'Esprit-Saint nous est donné pour être artisan de paix et de réconciliation.

 C'est à nous tous filles et fils du Burundi d'invoquer l'Esprit-Saint  pour vivre ensemble.  Les filles et fils du continent d'Afrique sont invités à avoir une pensée pieuse à l'endroit de nos frères qui traversent les moments difficile de leur histoire nationale qui constitue le fondement de cette prière de ce soir. Afin que la paix définitive y revienne, nous leurs frères qui nous  trouvons  au Congo  Brazzaville, nous partageons  leurs peines. Chers frères et sœurs, unissons nos cœurs à la prière de
toute l'Eglise pour que la parole échangée ce soir, continue de faire tomber les murs de séparation et de peur au Burundi. Que nous continuons de proclamer
dans toutes les langues les merveilles de Dieu accomplis par l'Esprit de Jésus-Christ notre Seigneur. Que la vierge Marie notre dame de Mpila protège le Burundi.  Amen


Prière du Père Jean-Marie BUKASA MALU,ocd


en faveur de la paix au Burundi

 

Seigneur  Dieu, Créateur du ciel et de la terre ;

Dieu de Jésus -Christ, Dieu de la paix ;

Tu nous a créés pour vivre en frères,

Donne la force de ton Esprit à tes fils et filles du Burundi d'être entre eux des artisans  de
paix et d'amour.

Aussi donne-leur la capacité de se regarder avec bienveillance.

Vierge Marie, Notre Dame de Mpila, nous recourons auprès de toi ce mardi 26 mai 2015, en ce lieu où tu accueilles les intentions de tous
les pèlerins.

Nous te demandons d'intercéder auprès de ton fils Jésus pour que la paix revienne au Burundi.

Que les hommes politiques, les forces armées et la société civile écoutent le  cri de leurs concitoyens qui demandent de transformer la violence en un torrent  de paix et d'amour.

Que leur peur et leur haine deviennent des vraies armes de pardon et de réconciliation.

Que l'Esprit Saint ravive la flamme de l'espérance en chaque Burundais et Burundaise, afin qu'ils opèrent des choix judicieux de dialogue et d'entente.

Que la recherche  de la paix triomphe au profit des intérêts supérieurs de la nation Burundaise.

Chère maman, que par ton intercession, ton fils protège le Burundi, ton pays.

Amen.

Réciter :
- 1 notre Père, 3 Je vous salue Marie, 1 Gloire au père

                                                  

 Fait à Brazzaville le 26 mai 2015

                                                   
Père Jean-Marie BUKASA MALU, ocd


Rechercher

OCD CONGO © 2003-2015 Tous droits réservés. Pères Carmes Déchaux R.D.C

Frère Godefroid Masereri, ocd