Jean-Marie Bukasa Malu et Afrika Telema

03/04/2015 09:56


Jean-Marie Bukasa Malu et Afrika Telema

L'une des initiatives
pastorales de l'heure au Carmel en Afrique noire, c'est l'engagement dans une
campagne pour la paix. C'est à Jean-Marie Bukasa, carme oeuvrant au
Congo-Brazza que revient tout honneur, car il en est initiateur. « Carmel
multimedia Congo », Carmucon, organe chargé d'accompagner les initiatives
communicationnelles du Carmel en cette partie du monde  pour une pastorale
de la spiritualité vous propose une interview que lui a accordée le promoteur
de l'organisation Afrika Telema,.

Carmucon : Bonjour Père Jean Marie
Bukasa !

J.M. Bukasa :Bonjour !

Carmucon : Bon
nombre d'auditeurs et téléspectateurs vous connaissent en tant qu'artiste
musicien, auteur et compositeur d'Afrika Telema, un chant mobilisateur pour la
paix et le développement en Afrique. Que dites-vous de vous-même ?

J.M. Bukasa : Merci de
m'offrir ce cadre d'expression au sein de la Délégation des Carmes Déchaux du
Congo. Je commence par avouer une chose : je me réjouis du fait que les auditeurs
vont  découvrir cet homme épris de paix en faveur des pays d'Afrique et à
travers le monde. Originaire de la R.D. Congo, je réponds au nom de Jean-Marie
Bukasa Malu, carme déchaux et curé de la Paroisse Notre Dame de Fatima, à
Brazzaville, la capitale de la  République du Congo. Je suis au service de
la paix dans mon ministère depuis plusieurs années. Dans ce cadre, j'ai mis sur
pieds une structure communément connue sous le nom d' « Afrika
Telema », en lingala, qui signifie en Français « Afrique, lève-toi ».
Je reste très reconnaissant envers les nombreuses personnes qui m'ont soutenu
dans mon intuition du départ pour réaliser finalement l'œuvre « Afrika
Telema » qui compte plusieurs adhérents à travers le monde aujourd'hui,
tous engagés dans une campagne pour la promotion de la paix et du développement
en Afrique et dans le monde.

Carmucon : Afrique
lève-toi ! Afrique, debout ! C'est la même chose à travers un slogan.
Que poursuivez-vous comme objectif ?

J.M. Bukasa : La
promotion et consolidation de la paix ainsi que l'unité des peuples d'Afrique
et du monde en vue du développement intégral. Tel est le but d'Afrika Telema.
Notre objectif  repose sur la campagne pour la promotion des valeurs de
paix, de justice et de réconciliation par le dialogue. Et nous nous servons des
chansons pour atteindre toutes les couches sociales de l'Afrique, un continent
marqué majoritairement par la culture de l'oralité.

Carmucon : Quel lien établissez-vous entre
votre engagement et la spiritualité du Carmel dont vous êtes membre ?

J.M. Bukasa : Vous savez
que je suis mariale et le carmel est marial. Lors des apparitions à travers le
monde, la Vierge n'a cessé d'exhorter à prier beaucoup pour la paix. Je n'ai
jamais cessé de dire : « Marie Reine de la Paix et de la Réconciliation,
prie pour nous et pour le monde ». Au Carmel, depuis Elie, l'intériorité
n'exclut en rien la préoccupation pour le social. Nous nous inscrivons tout
droit dans la pastorale sociale et prophétique encouragée par la spiritualité
du Carmel sous l'inspiration du prophète Elie et la Vierge Marie. Nous sommes
appelés à être témoins de l'expérience de Dieu au cœur du monde. D'ailleurs
dans le plan global  pour une paroisse carmelitaine proposé lors du
Congrès de Villa de Leyva( Collombie) en 2001, il est demandé aux Carmes
oeuvrant en paroisse d'encourager la participation dans les structures de la
vie publique et stimuler une présence active des chrétiens dans les
associations qui travaillent pour la construction d'une société juste et
solidaire. Dans notre pastorale paroissiale, nous devons aider nos fidèles à
prendre conscience des problèmes sociaux de la paroisse, du pays et du monde,
ainsi qu'à croître dans la solidarité et à s'engager dans les mouvements de
justice et de paix en prenant de l'avant des programmes de promotion humaine.
Afrika Telema est une œuvre qui cadre bien avec cette ligne directrice dans la
pastorale au carmel. L'initiative d'un prêtre africain secoué dans son cœur par
les problèmes sociaux de son pays et du continent et qui s'exerce tant bien que
mal à sensibiliser les couches de la société à en prendre conscience pour se
réveiller ne devra pas être déconsidérée.

Carmucon : Et les moyens d'action d'Afrika
Telema peuvent-ils être connus ?

J.-M. Bukasa : Pourquoi pas ? Les hommes
et femmes de bonne volonté sont sur notre route pour nous secourir
matériellement, intellectuellement et spirituellement. Nous nous servons ainsi
de Nouvelles technologies de l'information et de la communication, les contacts
physiques, les conférences, colloques, sessions de formation, publication et
diffusion des livres, dépliants, revues et messages, la création artistique, le
sport et toute activité permettant de faire entendre notre cri pour la paix. En
regardant ce qui est déjà réalisé dans le cadre de la campagne de
sensibilisation pour la paix, nous restons confiant en la Providence, avec
reconnaissance pour toutes les personnes qui nous viennent en aide.

Carmucon : Avez-vous l'impression que la
famille du Carmel a accueilli favorablement cette initiative ?

J.-M.Bukasa : En tout cas, depuis le Congrès
capitulaire tenu à Kinshasa, du 8 au 14 juin 2014, le soutien à notre
initiative est indiscutable. Notre Préposé Général et le Définiteur chargé de
l'Afrique ont insisté pour soutenir les initiatives des confrères qui cadrent
avec la pastorale de la spiritualité et qui sont de nature à accentuer le
rayonnement du Carmel à travers le monde. Je me suis senti promu en entendant
le Définiteur militer en faveur de la mise en place d'une structure dénommée »
Carmelmultimedia congo » en vue de promouvoir les œuvres des confrères.
C'est avec satisfaction que je constate un bon nombre de confrères vulgariser
l'œuvre Afrika Telema et la commenter pour la faire connaître. Tout cela me
convainc que la famille d Carmel  soutient cette initiative.

Carmucon : Quel est l'l impact  de cette
campagne sur terrain
 ?

J.-M. Bukasa : Plusieurs
témoignages nous confirment que beaucoup de personnes au Congo Brazza et
ailleurs, toutes catégories confondues, sont profondément touchées par le
message d'Afrika Telema, le message de paix. Personne n'ignore combien de
conflits s'enregistrent dans notre monde. Les auteurs autant que les victimes,
tous, aspirent à la paix. Nous militons pour les valeurs de paix et le
développement  en Afrique. La preuve que notre campagne est bien reçue,
nous avons reçu les encouragements  de la part de plusieurs institutions
tant nationales qu'internationales, des agences des Nations Unies et l'Eglise.
Toutes nous félicitent et nous exhortent à répercuter d'avantage le message de
paix à travers le monde. Nous disposons des antennes dans plusieurs territoires
du pays et à l'étranger qui nous renseignent que le message est reçu cinq sur
cinq. Bien que nous soyons très présents dans les médias, le grand défi  à
relever reste l'organisation sur terrain. Le besoin de paix de nos populations
nous encourage à  soutenir la campagne « Afrika Telema »
partout.

Carmucon : Disposez-vous matériellement des
moyens  pour réaliser votre projet ?

J.-M.Bukasa : Je suis artiste de
sang, formé depuis ma famille et encouragé par les carmes. Nous avons appris à
nous battre pour produire quelque chose de positif. Nous comptons d'abord sur
Dieu qui est le premier initiateur de l'œuvre de paix et ensuite sur les
personnes de bonne volonté et les moyens qu'il voudra bien mettre à notre
disposition.

 Carmucon : Que dites-vous aux amis du
Carmel multimédia Congo qui vous suivront ?

J.-M.Bukasa : de
soutenir cette structure qui vient d'être mise en place par le Conseil de la
Délégation grâce à l'initiative encourageante du P. Georges Tambala,
Conseiller(Définiteur) Général chargé de l'Afrique. Beaucoup de confrères sont
inventifs et il leur manque une structure de coordination, d'orientation, de
promotion et d'animation des initiatives cadrant avec la pastorale de la
spiritualité. Carmel multimédia Congo est notre affaire pour faire entendre
notre voix et faire connaître nos initiatives à travers le monde.

Carmucon : Certes, Afrika Telema est une
réalité ! Quelles sont vos perspectives d'avenir ?

 J.-M. Bukasa: Voir la paix s'installer
dans tous les pays d'Afrique et arriver à constater que les africains
s'engagent à résoudre les problèmes de leurs pays dans le dialogue et le
respect mutuel. Vous savez que les guerres qui déchirent les pays d'Afrique
sont porteuses des misères. Elles détruisent les patrimoines nationaux, nos
champs, nos hôpitaux et réduisent les gens au chômage. Elles accroissent la
pauvreté dans nos pays.

 Etendre le cri d'Afrika Telema, avec le
concours des personnes de bonne volonté, telle est notre préoccupation majeure.
Nos compatriotes et les africains doivent reculer la pauvreté sous toutes ses
formes et promouvoir le développement intégral. Nous sommes déjà accueillis en
République du Congo, en RD Congo et en Centrafrique. Ce qui n'est pas peu. Les
autorités politiques et religieuses des Etats précités sont satisfaites et cela
nous donne un élan prometteur pour l'avenir.

Carmucon : Merci
d'avoir répondu à nos questions.

J.-M. Bukasa : Oh ! C'est moi qui vous
remercie.


                                                                                
PROPOS recueillis par Sylvain MUTOKE


                                                                          
Pour Carmel Multimedia Congo( CARMUCON)


Précédent

Rechercher

OCD CONGO © 2003-2015 Tous droits réservés. Pères Carmes Déchaux R.D.C

Frère Godefroid Masereri, ocd