Monseigneur Marcel MADILA

KANANGA - Mgr Madila dit Non à la spoliation du terrain dédié à la jeunesse en face de la Pro-cathédrale St Clément

Monseigneur Marcel MADILA a été rencontré, ce jeudi 2 juillet dans la matinée, le Gouverneur Alex KANDE pour lui exprimer son ras-le-bol à la énième tentative de spoliation du terrain de la jeunesse située en face de la pro-cathédrale St Clément de KANANGA.
L'archevêque Madila a sollicité l'implication directe de l'autorité urbaine afin de décourager tous les pêcheurs en eau trouble qui miroitent ce terrain pour y ériger des magasins et priver la jeunesse de son parc sportif. Cette démarche du pasteur de Kananga est la manifestation de son souci pour la promotion de la jeunesse kanangaise, qui se trouve presque condamné non seulement au chômage, mais aussi au manque de divertissement, parce que tous les terrains de foot ont été spoliés et des grosses maisons y sont en construction. En réaction à cette demande, le Gouverneur de province a commencé par avouer que c'est une situation qu'il a héritée de ces prédécesseurs. Néanmoins, il a rejoint la préoccupation de Monseigneur Madila en lui promettant fermement de faire tout ce qui est à son pouvoir pour décourager tous ceux qui se disent propriétaires de cette partie de terre afin de la protéger et la garder en faveur de l'A.S.Saint Luc et des jeunes de la ville de
Kananga.

« Mgr Marcel demande aux responsables de la ville de laisser le terrain pour le sport de la jeunesse »

Le prélat catholique a par ailleurs annoncé au Numero 1 de l'Exécutif provincial de l'ordination épiscopale de Monseigneur Emery KIBAL, évêque nommé du diocèse de Kole et l'a invité a rehausser sa présence à ce grand événement de l'Eglise du Kasaï qui se tiendra le dimanche 09 août, à Kole.

En outre, le Père-évêque a invité le Gouverneur de province à revisiter la situation de la justice dans la province du Kasaï occidental dont la prison est remplie des enfants et des femmes qui ne devraient pas en principe y être, vu les motifs de leur détention. Cette situation, a répondu le Gouverneur Kande, est une préoccupation de son gouvernement qui, par le biais de son ministre de la justice, a déjà fait un rapport officiel au Procureur Général, à qui revient le pouvoir de régler cette situation.

Cet entretien de plus de 45 minutes entre les deux autorités s'est conclu par des félicitations de l'Archevêque de Kananga au Gouverneur de province pour les efforts remarquables dans la réfection de certaines parties de route et surtout l'installation de la centrale solaire qui pourra être une solution en énergie pour Kananga en attendant le projet Katende.

Abbé Augustin KALAMBA

Rechercher

OCD CONGO © 2003-2015 Tous droits réservés. Pères Carmes Déchaux R.D.C

Frère Godefroid Masereri, ocd