Les frères Jean Paluku et Auguste Nkuba ont prononcé solennellement leur profession ce dimanche 11 octore 2015

A Kinshasa, Les frères Jean Paluku et Auguste Nkuba ont prononcé solennellement leur profession ce dimanche 11 octore 2015,entre les mains du R.P. Roger Tshimanga , Délégué Général des Carmes Déchaux en R.D. du Congo. Onze prêtres dont 9 carmes, un prêtre diocésain et un missionnaire ont concélébré aux côtés du Délégué devant une assemblée estimée à deux cents personnes.

Dans son homélie, le père Délégué a fixé l'attention des participants sur le récit du jeune homme riche et l'appel au renoncement. Le respect des engagements pris et l'esprit d'abnégation constituent, selon le célébrant du jour, sont des valeurs à intérioriser. Avant la bénédiction finale, la parole a été accordée aux nouveaux profès pour dire merci. Ils ont prié pour que Dieu bénisse le carmel et ses projets.

Cette célébration a annoncé lê début d'une série d'activités marquant la clôture du cinquième centenaire de la naissance de Sainte Thérèse de Jésus. A partir de 15h 30, la grande salle des réunions au centre Theresianum a ainsi accueilli les centaines des personnes au sixième colloque international de spiritualité dont le thème est: "Discernement spirituel en temps de crise. L'apport de sainte Thérèse de Jésus".

Deux conférences ont été inscrites au programme en ce jour de clôture. Après le mot d'ouverture tenu par le R.P. Valentin Ntumba, président du comité organisateur, le message du R.P. Canistra saverio, Préposé général de l'Ordre et le discours d'ouverture tenu par le Délégué général des Carmes en R.D Congo, le R.P. Ntima Nkanza, de la Compagnie de Jésus a tenu la conférence inaugurale sur "Discernement et quête de Dieu dans les religions". La seconde conférence est revenue au R.P. Jéro^me Ndaye, Carme Déchaux, pour parler de Sainte Thérèse face au contexte espagnol du XVI e siècle espagnol.Le premier a permis aux participant de comprendre la différence entre entre "religion" et "religion" ainsi que les manifestations de la crise, alors que le second a actualisé cela en évoquant la
manière dont Thérèse a réagi  en tant chrétienne face à une crise religieuse de son temps.

Les participants à la séance d'ouverture du colloque dont la majorité se constituait des religieux, religieuses et laïcs, ont exprimé leur satisfction en souhaitant obtenir les textes des premières conférences le lendemain.

Père Sylvain Mutoke, ocd


Rechercher

OCD CONGO © 2003-2015 Tous droits réservés. Pères Carmes Déchaux R.D.C

Frère Godefroid Masereri, ocd