IN MEMORIAM FRERE MULUMBA WA TSHISHIKU, AUGUSTIN DE LA SAINTE FACE, OCDS/LUBUMBASHI « Serviteurbon et fidèle, [...] entre dans la joie de ton seigneur » (Matthieu 25, 21).


          Si nous jetons un regard rétrospectif sur ce que fut la vie de papa Augustin MULUMBA WA TSHISHIKU, un seul mot suffit
pour la caractériser : service.


Le Frère Augustin fit de cette parole évangélique son leitmotiv : « Aussi bien, le Fils de l'homme lui-même n'est pas venu pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour une multitude. » (Marc 10, 45). Oui, durant toute sa vie,
le Frère Augustin avait la soif de servir. Il ne ménageait pas ses efforts et ne résignait jamais sur les moyens pour se mettre au service des autres.


Ci-dessous, le mot de circonstance de la Fraternité carmélitaine laïque saint Elie dont il fut membre, nous en dit long :

MOT DE CIRCONSTANCE DE LA FRATERNITE CARMELITAINE LAIQUE SAINT ELIE OCDS A LA MESSE DE SUFFRAGE DE FRERE MULUMBA WA TSHISHIKU, AUGUSTIN DE LA SAINTE FACE EN L'EGLISE SAINTE ELISABETH LE MARDI 9 AVRIL 2016

          

  Notre Frère Augustin MULUMBA WA TSHISHIKU est un membre actif, engagé et engageant de l'Eglise catholique de
Lubumbashi, et plus spécialement de la paroisse sainte Elisabeth.

A ce titre, il a fréquenté assidûment et pendant des années, comme ami du carmel thérésien, le Carmel de l'Epiphanie, avant de devenir membre effectif de la Fraternité Carmélitaine Laïque saint Elie, de l'Ordre des Carmes Déchaux Séculier, OCDS en sigle. Augustin MULUMBA a prononcé sa promesse temporaire le 12 mars 1996, sous le nom de religion de Frère MULUMBA Augustin de la Sainte Face. Son engagement définitif
est intervenu an 1999.



Mu par la grâce de l'Esprit saint et répondant à l'appel de Dieu, frère Augustin de la sainte Face a promis ce jour-là aux Supérieurs de l'Ordre du carmel Thérésien et à ses frères et sœurs de la communauté Saint Elie, de tendre à la perfection évangélique dans l'esprit des conseils de chasteté, pauvreté et obéissance, et des béatitudes, selon la Règle de Saint Albert et les Constitutions de l'Ordre des Carmes Déchaux séculiers pour toute sa vie, en confiant filialement sa promesse à la Vierge Marie, Mère, Reine et Beauté du Carmel. Plus qu'un simple engagement dans un Ordre religieux, Frère Augustin en fera un programme de vie à travers ses trois mandats consécutifs à la tête de la Fraternité carmélitaine laïque saint Elie de Lubumbashi.

En véritable Croisé de notre époque, il sera de tous les combats pour l'implantation et le rayonnement du Carmel laïc à Lubumbashi.

Par des initiatives porteuses, tel un chef d'orchestre, souvent au four et au moulin, à l'avant-garde comme à l'arrière-garde, à bâbord comme à tribord, Frère Augustin a été un travailleur opiniâtre, un organisateur méticuleux et un animateur exigeant. Augustin de la sainte Face était toujours disponible là où un Frère ou un service sollicitait sa présence, son dévouement. Il en oubliait parfois ses ennuis de santé.


Nous tenons là un homme configuré au Christ, fait d'une seule pièce, sans ambages, à prendre ou à laisser, franc et pointilleux, direct et sans détours ; fidèle en amour comme en amitié. Epoux aimant et père intransigeant, mais toujours soucieux de l'avenir de ses enfants, du droit, de la discipline et de la perfection. Augustin a été un homme de prière, de silence et d'oraison, nanti d'une profonde dévotion mariale.

Naturellement, Frère Augustin n'était pas un saint vivant, il avait comme nous tous, des défauts. Puisse le Dieu de tendresse et de pitié, lent à la colère, plein d'amour et de vérité les lui pardonner et nous donner, à nous aussi pauvres pécheurs, l'humilité de reconnaître les torts et le mal que nous lui aurions infligés, volontairement ou par mégarde.


Quant à toi, sœur KALUKULA Joséphine de la Sainte famille, toi qui fut son âme sœur et son inconditionnelle complice pendant votre existence commune de couple inséparable, te voilà aujourd'hui seule, veuve, entourée d'orphelin éplorés.
Souviens-toi, au milieu de nos prières et de nos marques de compassion, de ces paroles sages et pleines de réconfort de notre Mère, Sainte Thérèse de Jésus :

« Que rien ne te trouble,

  Que rien ne t'effraie,

 Tout passe.

 Dieu ne change pas.

 La patience obtient tout.

 Qui a Dieu,

 Rien ne lui manque

 Dieu seul suffit. »
(S.T.J)

C'est le lieu de présenter nos condoléances les plus attristés à tous les membres de la famille de papa TSHISHIKU et de notre sœur KALUKULA, aux collègues, amis et connaissances de l'illustre disparu ainsi qu'à toute la famille carmélitaine de Lubumbashi et du Congo. Et aussi de remercier le Père Curé de sainte Elisabeth, tous ses paroissiens et plus spécialement les membres de la CEV sainte Marie.


Cher frère Augustin de la Sainte face, toi qui t'était mis résolument en marche vers le sommet du Mont Carmel par un sentier à pic, souviens-toi de ces paroles de notre sœur, la Petite Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face :

« Ah ! donne-moi, Jésus, de blanches ailes

Pour que vers toi, je prenne mon essor

Je veux voler aux rives éternelles

Je veux te voir, ô mon Divin Trésor !

Je veux voler dans les bras de Marie

Le reposer sur ce trône de choix,

Et recevoir de ma Mère Chérie,

Le doux baiser pour la première fois ! [...]

Tu le sais bien, mon unique martyre,

C'est ton amour, Cœur Sacré de Jésus.

Vers ton beau ciel si mon âme soupire

C'est pour t'aimer, t'aimer de plus en plus !

Au ciel, toujours enivrée de tendresse

Je t'aimerai sans mesure et sans loi

Et mon bonheur ma paraîtra sans cesse

Aussi nouveau que la première fois !!! » (S.T.L.)


Cher Frère MULUMBA WA TSHISHIKU Augustin de la Sainte Face, le moment est venu de nous dire au revoir : entre en paix dans la joie de ton Maître, notre Père céleste, que tu as servi avec amour et abnégation pendant ton fugace passage ici sur terre, et que la Vierge Marie, Mère et Reine du Carmel, la Fontaine scellée, l'Astre aux rayons d'or, l'Etoile du matin à l'éclat sans fin, t'y accueille pour l'éternité.

                       

           Fr. Emile TSHIAKWIZA,

           Président de la Fraternité Saint Elie, OCDS,

                                   Lubumbashi.



Rechercher

OCD CONGO © 2003-2015 Tous droits réservés. Pères Carmes Déchaux R.D.C

Frère Godefroid Masereri, ocd