DOUBLE JUBILE AU MONASTERE MARIE MERE DE L’EGLISE

Le monastère Marie Mère de l'Eglise de Cyangugu (Rwanda) a célébré dans la joie un double jubilé le samedi 7 Novembre 2015. Le premier était la clôture du jubilé du cinquième centenaire de la naissance de Sainte Thérèse d'Avila et le second, le jubilé de 25 ans de profession de la sœur Marie-Françoise.

Pour marquer ce double jubilé, une messe a été dite dans la chapelle du monastère par l'évêque du diocèse de Cyangugu, Son excellence Monseigneur Damascène Bimenyimana, à 10 heures. Une quinzaine de prêtres ont concélébré.  Plusieurs religieuses ont pris part à cette célébration ainsi que d'autres fidèles chrétiens. L'homélie de l'évêque de Cyangugu a tourné autour du récit de Jésus avec la samaritaine. L'eau que Jésus donne, sa Parole qui est esprit et vie, étanche la soif de la vie véritable mieux que ne saurait le faire aucune « eau » terrestre. Cette eau devient pour celui qui la reçoit une source débordante qui le conduit à la vie éternelle. Sainte Thérèse, dès son jeune âge c'était révélée comme une « assoiffée » de l'eau de la vie éternelle. Une fois qu'elle a bu à la source jaillissante, elle devenue, par la suite, une vraie adoratrice de Dieu et la maitresse de vie spirituelle. La grâce de Dieu a fait d'elle une âme qui veut  « ou mourir ou souffrir » pour Jésus. Sous son impulsion , les fondations et les réformes se sont multipliées.  Monseigneur Bimenyimana, a eu aussi des mots justes pour encourager la sœur Marie-Françoise pour sa fidélité de 25 ans de profession. Après l'homélie, la sœur jubilaire a renouvelé ses vœux entre les mains de la Mère Marie Bertrand, prieure de la communauté. Après cette célébration, l'assemblée s'est dirigée dans la cour intérieure du monastère pour un temps de partage du repas fraternel. Pour joindre l'utile à l'agréable,  une conférence d'une vingtaine de minutes sur Sainte Thérèse, a été donnée par le Père Jean-Claude Ndatimana, carme déchaux de la communauté de Butare (Rwanda). voir les photos

Rechercher

OCD CONGO © 2003-2015 Tous droits réservés. Pères Carmes Déchaux R.D.C

Frère Godefroid Masereri, ocd