CEPRANO: VISITE NOCTURNE


En ce moment où l'Eglise universelle se prépare à célébrer avec solennité son saint patron Saint Joseph, Le Sanctuaire Madonna del Carmine a connu la nuit du 15 au 16 mars 2016, une visite non seulement nocturne mais aussi indésirable. Ces visiteurs inconnus ont réussi à emporter certains objets précieux destinés au culte divin. Notamment un calice, des candélabres,  une lampe témoin et...  la statue de l'Enfant-Jésus de Prague n'a pas été épargnée.

                     

Les portes du  Sanctuaire étant bien sécurisées  pour  empêcher tout accès non voulu à partir de l'extérieur et  aux heures non permises, les visiteurs indésirables, malins qu'ils étaient, ont inventé un escalier  avec lequel, ils ont réussi à casser la fenêtre se trouvant derrière l'autel de saint joseph.  A l'aide d'un  tuyau jaune, l'un d'eux a réussi à  accéder à l'intérieur de l'Eglise-sanctuaire Madonna del  Carmine et s'est permis de casser le cadenas de la première porte de l'intérieure. Les autres complices étant dehors, ont systématiquement détruit la deuxième porte à partir de l'extérieur et l'accès fut facile pour mener l'opération préméditée.


 

A 6h20, l'heure habituelle à laquelle le Père Mario,  recteur du sanctuaire,  se précipite  pour ouvrir les portes de l'Eglise, il  aperçoit quelques branches des candélabres   et quelques lampes des l'Eglise cassées et abandonnées sur les bancs et sur le pavement à l'intérieure de l'Eglise. Impressionné par ce constat bouleversant,  le père s'est dirigé  en  hâte pour ouvrir les portes, c'est alors qu'il se rendra compte de cette visite malheureuse.


 

Sans tarder, il fait appel à la police qui, promptement, a  répondu. C'est le début des enquêtes. Les policiers ont découvert  la manière dont ces visiteurs se sont introduits dans le sanctuaire pour profaner les objets liturgiques voués au culte divin. Dans l'espoir de voir  ces enquêtes aboutir, nous prions que le Seigneur touche le cœur de ces visiteurs indésirables.


Cishimbi Etienne, ocd


Rechercher

OCD CONGO © 2003-2015 Tous droits réservés. Pères Carmes Déchaux R.D.C

Frère Godefroid Masereri, ocd